Depuis quelques années les salles de sport n’ont pas cessé de se multiplier à travers tout l’Hexagone car une part croissante de la population se montre intéressée par la pratique sportive pour s’entretenir ou se dépasser. Mais de nos jours les propriétaires de salle de fitness sont confrontés à une nouvelle problématique : comment maîtriser la consommation énergétique de leur local ? On vous livre toutes les solutions.

Revoir son contrat d’électricité : Profil Tarif Jaune EDF ou non ?

À l’origine le Tarif Jaune d’EDF était le tarif de l’électricité appliqué aux professionnels possédant un compteur dont la puissance se situait entre 42 et 240 kVA. Ce tarif ayant disparu en 2016, on parle aujourd’hui de Profil Tarif Jaune pour désigner les entrepreneurs qui ont besoin d’un contrat d’électricité supérieur à celui des particuliers, mais inférieur à celui des gros industriels.

Pour optimiser la consommation d’énergie de votre salle de sport, il est impératif de commencer par trouver un contrat d’électricité pour les professionnels qui soit adapté à la consommation de votre local. Pour cela, le mieux reste de réclamer un devis aux différents fournisseurs disponibles ou d’utiliser un comparateur d’électricité en ligne pour les professionnels.

Éviter la coupure d’électricité

Quand on possède une salle de sport il faut absolument éviter la coupure d’électricité. S’il est louable de vouloir réaliser des économies d’énergie (pour des raisons financières ou écologiques), il faut tout de même prendre quelques précautions.

Puisque le prix des abonnements de gaz et d’électricité dépendent de la puissance souscrite, certains entrepreneurs n’hésitent pas à sous-évaluer leurs besoins afin de gagner quelques euros.

Pourtant en plus de nuire à l’image de votre salle de sport, cette technique finira par user vos appareils électriques et donc à vous compter très cher. Retenez donc que pour éviter la coupure d’électricité et optimiser la consommation d’énergie de votre salle il est important de souscrire au contrat d’énergie qui correspond au mieux à votre consommation.

La question des équipements sportifs

À n’en pas douter, la gestion d’une salle de sport expose à payer des frais énergétiques très élevés en raison de la consommation des divers appareils de sport. Les tapis de courses, les elliptiques, les rameurs électriques et tous les autres équipements représenteraient 30 à 40 % de la consommation énergétique d’une salle de sport, malgré de grandes différences selon les salles bien entendu.

Pour optimiser la consommation d’énergie de votre local vous pouvez opter pour des appareils moins énergivores possédant une classe énergétique plus intéressante. Si ces équipements représentent un investissement de départ assez important ils seront assez vite rentabilisés grâce aux économies d’énergie réalisées sur le long terme.

Vous pouvez aussi utiliser davantage d’appareils ne nécessitant pas d’électricité (poids, cordes, parcours divers, etc.) cela vous permettra de mieux répartir la consommation de votre salle de sport au quotidien.

La gestion des dépenses énergétiques annexes

Outre la consommation des équipements, il faut bien garder en tête qu’une salle de sport est vouée à consommer de l’énergie. Entre l’éclairage, l’eau chaude pour les douches, le chauffage / la climatisation ou la ventilation il y a fort à parier que votre local dépense beaucoup d’énergie.

Pour lutter contre ça vous pouvez adopter des mesures simples comme remplacer vos ampoules par des LED à basse consommation qui éclaireront toujours autant en consommant beaucoup moins qu’un néon classique.

Pour l’eau, l’utilisation de mitigeurs est particulièrement bien adaptée aux salles de sport car elle permet d’éviter la surconsommation d’eau chaude sans pénaliser le client pour autant. En revanche, la tâche se complique pour gérer la température de votre salle de sport à moindres frais.

Dans l’idéal il faudrait opter pour un local bien isolé afin de ne pas avoir besoin de trop chauffer ou de trop refroidir la salle, mais ces travaux peuvent s’avérer coûteux et seront donc souvent utilisés en dernier recours pour ne pas risquer de pénaliser votre activité.

Toutefois si vous optez pour des travaux d’isolation vous entrerez rapidement dans vos frais car ces derniers permettent de diminuer considérablement votre facture thermique. Pour vous aider à financer vos travaux n’hésitez pas à suivre ce lien.